» Le mot du maire » Conseil municipal » Calendrier des séances » Budget » Règlements » Procès-verbaux » Publications et rapports » Carte municipale
Imprimer
  Four à chaux à Neigette

À quoi sert un four à chaux? Comment produire la chaux? À quoi sert la chaux?
Les fours à chaux servaient à chauffer la pierre calcaire afin de la transformer en chaux. Un four à chaux est une tourelle circulaire faite de pierres des champs, avec une paroi assez épaisse pour résister à des températures allant jusqu'à 1 000 °C. Pendant la cuisson, la pierre est chauffée par un feu de bois à la base de la tourelle. Après avoir extrait la pierre calcaire de sources généralement situées à proximité du four, on la transportait jusqu’au sommet du four
par une rampe d’accès. On remplissait la tourelle, généralement adossée à un flanc de montagne, par son ouverture au sommet. On préparait ensuite le feu sous la voûte. Les chaufourniers, dont le nom de famille Fournier est dérivé, entretenaient le feu pendant trois à quatre jours. Lorsque la pierre devenait jaune ou blanche, la transformation du matériau était complétée. La réaction s'accompagne d'une perte de poids d'environ 45 %, due à la perte en dioxyde de carbone (CO2). La fournée refroidissait durant plusieurs jours et une fois la cendre enlevée, on retirait la chaux par la «gueule» à la base du four.


La chaux pure résulte de la cuisson de la pierre calcaire qui, sous l’effet de la chaleur, dégage du gaz carbonique et devient de la chaux vive. Cette chaux doit ensuite être « éteinte » en y ajoutant de l’eau avec des proportions bien précises afin de ne pas la « brûler » ou encore la « noyer ». Cette chaux « éteinte » redevient ensuite du calcaire au contact de l’air et/ou de l’eau. La chaux avait de nombreuses fonctions. Mélangée à du sable et de l’eau, elle formait du mortier qui servait de liant pour la maçonnerie. Elle servait au chaulage des bâtisses. En agriculture, la chaux était essentielle pour le chaulage des bâtisses, la réduction de l’acidité des sols et la désinfection des dépendances telles l’écurie, les latrines ou le poulailler. Elle pouvait aussi être déposée dans les sépultures de personnes mortes de maladies contagieuses afin d’éviter la propagation.

Les fours à chaux sont connus en Europe puis en Nouvelle-France depuis les débuts de la colonie et construits jusqu’au 20e siècle. En 1871, 379 fabriques de chaux sont recensées dans la province, pour la plupart artisanales. Dans le Bas-Saint-Laurent, on en a dénombré 8 dont ceux de Cabano, Cacouna, Sacré-Coeur, St-Fabien-sur-Mer et Saint-Anaclet.


Four chaux de Neigette construit en 1860 et opéré jusque vers 1920
«Notre» four à chaux aurait été l’un des fours construits vers 1860 près de la chute Neigette, au pied de l’actuelle côte du Fourneau-à-Chaux. Un contrat passé en 1860 entre la Fabrique de St-Anaclet, représentée par le marguillier Jean Corriveau, et les producteurs de chaux Mamert Gagnon et Benjamin Thiboutot témoigne de l’activité au four à chaux à cette époque. En 1890, ce four à chaux est la propriété de la famille Brisson du rang 1 à Neigette. Les frères Elzéar et Alexandre Brisson, leur beau-frère Joseph Saint-Laurent et Louis Brisson, le fils d’Alexandre, l’ont opéré jusque vers 1920. Louis Brisson vend le lot où se trouve le four à Isidore St-Laurent qui opère le Moulin du Sault de la Neigette, un moulin à scie en haut de la chute Neigette construit vers 1892, la première installation de la Cie de bois de Luceville, devenue Lulumco à Luceville.


Un partenariat pour la mise en valeur du four à chaux de St-Anaclet

archeologue_2010.jpgEn 2010, le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF), la Corporation du patrimoine de Saint- Anaclet-de-Lessard, la MRC de Rimouski-Neigette et la Municipalité de Saint-Anaclet ont contribué à un projet de mise en valeur du four à chaux à Neigette. Le four à chaux a fait l’objet d’une expertise archéologique par la firme Ethnoscop. Les archéologues ont étudié ce site dont l’intégrité est remarquable. En effet, la maçonnerie circulaire du four est très bien conservée et la rampe d’accès et la plate-forme sont toujours en place. Une partie de sa tourelle a été préservée sur sa hauteur totale d’origine. Les archéologues ont d’ailleurs dégagé la structure du four qui était envahie par la végétation après 90 ans d’inactivité. Selon les archéologues, il s’agit d’un ouvrage artisanal typiquement rural, le plus volumineux répertorié à ce jour au Québec avec ses 3 m de diamètre et 3,5 m de hauteur.


panneau_interpretation.jpgLors de la mise en valeur de ce vestige très bien conservé, l’on a installé un panneau d’interprétation près du four à chaux afin d’expliquer l’utilité de cette rare construction et de présenter les travaux des archéologues. En 2012, la Corporation du patrimoine a obtenu le Prix du patrimoine de la MRC pour le projet de mise en valeur du four à chaux. Ce four est très accessible puisqu’il borde le Sentier national, à mi-chemin entre la route du Fourneau-à-chaux et la chute Neigette, à un kilomètre du pont couvert. Les propriétaires actuels du terrain, la ferme Rodrigue de Neigette, autorisent gratuitement l’accès au site.


Pour se rendre au four à chaux à Neigette...

1. De l’autoroute 20, sortie 621, direction Saint-Anaclet-de-Lessard
2. Roulez 4 km et tournez à droite à l’intersection rue Principale et route Neigette, dans le village de St-Anaclet
3. Roulez 7 km et tournez à gauche à l’intersection route Neigette et rang 1 Neigette Est, à la croix de chemin
4. Roulez 3 km et tournez à droite à l’intersection route Neigette et route du Fourneau-à-chaux
5. Roulez 1,5 km et arrêtez au stationnement de la chute Neigette
6. De l’entrée du Sentier national, marchez 200 m.
Google Maps avec «Saint-Anaclet fourneau à chaux» et vous y êtes !

>> Télécharger la fiche patrimoniale en format PDF



  Autres attraits de Neigette

chute_grand_angle.jpg pont_couvert.jpg
Chute Neigette

Pont couvert

sur le rand 2 Est, Neigette, vers St-Donat,
à 1 kilomètre de la route du Fourneau-à-chaux

Sentier national
tronçon qui part de la route du Fourneau-à-chaux, traverse la rivière Neigette grâce à une passerelle au dessus de la chute, est parsemé de belvédères avec vue sur la vallée de la Neigette et se rend jusqu’au Mont-Comi.

chute_passerelle.jpg delta_plane.jpg
Chute Neigette Passerelle

Vallée Neigette vue du site de delta-plane



Page précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Page suivante


                         Copyright © 2009 - 2017 PQM.net - Intégration et mise à jour : Municipalité de Saint-Anaclet-de-Lessard